Question parlementaire: Contournement Kehlen

06.02.2014

Problèmes au niveau de la protection de la nature de la variante Est du contournement de Kehlen

Felix Eischen

Felix Eischen Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Lors du débat d’orientation du 19 novembre 2009 sur le financement des grands projets d’infrastructures réalisés par l’État, le contournement d’Olm-Kehlen faisait partie de la liste des priorités du Gouvernement et la Chambre des Députés a donné, à travers une motion, son accord de principe quant à la réalisation du projet.

En effet, ce projet de contournement tendait à améliorer la qualité de vie et surtout la sécurité des résidents des localités d’Olm et de Kehlen.

En plus, il présente l’avantage de raccorder efficacement les zones d’activités de Capellen et de Kehlen au réseau routier primaire, sans traverser les zones résidentielles de Kehlen, d’Olm et de Capellen.

A noter que les résidents des localités de Keispelt/Meispelt réclament la réalisation d’une 2ième phase dudit contournement afin de délester leurs routes.

Or, en janvier 2014, le nouveau Ministre du Développement durable a déclaré qu’il comptait étudier une autre variante du tracé parce que l’actuel projet entraînerait des problèmes au niveau de la protection de la nature.

Cependant, le projet initial de 1999 qui a retenu la variante Mamer-Kehlen en contournant les villages d’Olm et de Kehlen sur le côté Est se basait sur des études approfondies et sur un consensus entre la commune, le ministère, les Ponts et Chaussées et les bureaux d’études.

S’ajoute le fait que le CR 102 (Mamer -Kehlen) a été dévié entre autres en vue du futur projet de contournement à la hauteur de Mamer ( rue de Kehlen ) en passant par le nouveau pont qui traverse l’autoroute A6 menant sur la N6 ( rte d’Arlon ).

Les expertises ont ainsi favorisé la connexion de la zone industrielle de Kehlen sur ledit CR 102 au vu de la proximité et de la faisabilité du projet.

Il échet encore de souligner que le rondpoint prévu au niveau de la N12 ( Kopstal- Quatre Vents) fut planifié afin de servir la centrale « Naturgas Kielen » qui génère beaucoup de trafic de poids lourds.

Une deuxième phase pourrait être envisagée dans les années à venir pour contourner les villages de Keispelt/ Meispelt.

Dans ce contexte, je tiens à préciser que la commune de Kehlen travaille en étroite collaboration avec le service du remembrement en vue de l’acquisition des emprises nécessaires et que des avant-travaux importants ont déjà été entamés.

Au vu de ce qui précède, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures :

Quels sont les problèmes de protection de la nature de la variante Est invoqués par Monsieur le Ministre ? Quelle alternative pourrait être substituée à la variante Est initialement retenue ? Sachant que le projet avait été classé en priorité 1, dans quel délai Monsieur le Ministre envisage-t-il de prendre une décision en la matière ? Quel est l’état d’avancement du projet initial ? Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma parfaite considération.

Félix Eischen

Député

 

Hannerloosst eng Äntwert

  • (gëtt net verëffentlecht)